samedi 9 octobre 2010

Lectures de septembre

Bon, je vous avais promis de vous parler de mes dernières lectures, voilà donc un petit topo (qui n’a pas vocation d’être critique, ce n’est pas l’objet de ce blog, ce n’est que mon avis de simple [bêta]lectrice et auteur).


Uglies de Scott Westerfeld


J’avais beaucoup entendu parlé de ce cycle, aussi, quand je suis tombée dessus à la bibliothèque, je n’ai pas hésité ! Je n’ai pas été déçue. Je l’ai lu en quasiment une journée. C’est magnifiquement bien construit (la découverte du monde se fait peu à peu par les yeux de quelqu’un qui le connaît déjà, exercice difficile à maîtriser et Scott Westerfeld est un grand, là dedans !), c'est rythmé à souhait. J’ai accroché aussi bien au style qu’à l’histoire, aux personnages et aux ambiances. Une vraie réussite.
J’aurais aimé enchaîner aussitôt avec la suite, Pretties, mais ma Pile à Lire est déjà assez haute comme ça pour que je traîne mes guêtres à la biblio ce mois-ci.
Ma réflexion générale sur ce bouquin : « si c’est ça la fameuse littérature Young Adult, alors, non seulement j’adhère, mais je serais fière de réussir à faire ressentir ça à mes lecteurs ».



La perle et l’enfant de Paul Beorn


99% des gens qui suivent ce blog ont entendu parlé de ce roman. Je ne vais donc pas m’attarder. Seulement dire que je me suis régalée et que mon seul regret est la coupe en deux tomes. Moi qui aime les gros pavés, je n’aurais pas rechigné sur une plus grosse épaisseur de tranche, et avoir la fin tout de suite… mais bon, les choix éditoriaux, tout ça. Bref, j’ai passé un excellent moment avec Jéhanne, la perle et le baba dans un monde où les illusions se révèlent et où les clichés n’ont pas leur place (non, pas d’orphelin choisi par une prophétie, pas de vieux sage qui guide le héros aux pouvoirs formidables… ici, on a une jeune fille commune, plutôt réfractaire à la magie, et dont les pouvoirs se limitent à avoir du bon sens !). Chapeau à l’auteur pour les ressentis féminins, pas évidents à aborder en tant qu’homme, et dont il se sort super bien.
Bref, je vous le conseille fortement !

Petit bilan en cours et après lecture : je faisais des références au livre dans ma vie quotidienne (c’est assez rare pour être noté et montre à quel point j’étais prise par l’histoire) et… je me suis acheté des boucles d’oreilles avec une grosse perle au bout ^^.



La saveur des figues de Silène


Là encore, si vous suivez ce blog, vous connaissez sans doute Silène ! Ce premier roman, jeunesse, m’a énormément touchée. J’ai pleuré au moins trois fois. Je pense sincèrement que quiconque a eu une grand-mère pourra se retrouver dans cette histoire post-apocalyptique pleine d’espoir et d’envies de liberté.
Mon seul regret (il faut être honnête) c’est qu’il ne soit pas davantage distribué en libraire…

Après cette lecture, j’ai eu la chance de pouvoir proposer mon aide à Silène dans le cadre de son cycle CoCyclics et j’ai bêta-lu le tome 2 des aventures de Moana. Un vrai plaisir de pouvoir découvrir la suite en exclusivité et d’aider l’auteur à toucher juste ! Et même si je n’avais pas vraiment le temps au milieu de tout ce que j’ai à faire, je suis vraiment heureuse qu’elle m’ait fait confiance.



Les chevaliers d’Emeraude T.1 Le feu dans le ciel, Anne Robillard



Alors, j’étais curieuse face à cette saga. Au moins douze bouquins, des fans qui se déguisent dans les allées des salons…
J’avais besoin de comprendre. Donc j’ai emprunté le tome 1 à la biblio pour voir.
Hum. OK, j’ai vu. Je passe. Ce n’est pas mon genre. Je ne sais pas, peut-être que si c’était le premier bouquin de fantasy que je lisais, ça me plairait, mais en l’occurrence, ce n’est pas le premier.



Rock n’ Roll altitude, anthologie aux éditions Denoël.


Trois nouvelles uchroniques autour du Rock ‘n’ Roll, d’Elvis, Janis Joplin, Hendrix… pas mal. Bon, il faut remettre les nouvelles dans le contexte de l’époque où elles ont étés écrites, mais pas mal.

Un gros plus pour « En tournée », une nouvelle assez honirique et pour « Elvis le rouge », destin parallèle d’Elvis, comment il aurait pu se tourner vers le communisme… intéressant !



Dragons et Serpents de Robin Hobb


Vous connaissez tous mon immense passion pour Robin Hobb donc forcément, nouveau cycle, en plus dans le même univers que « Les aventuriers de la mer », ben vous vous doutez bien que je fonce !

Alors oui, bon, Pygmalion a encore coupé deux romans en quatre tomes (à 21 € le roman, je trouve ça vil). Vous savez que j’ai horreur de ça. L’avantage, c’est que je le savais déjà donc ça ne m’a pas trop énervée. En fait – comme souvent chez Robin Hobb – je me suis laissé porter par l’univers. J’y entre comme pour une visite. Je ne m’attends pas à ce que ça pulse dans tous les coins (normalement, elle réussit toujours à m’attraper pour les 100 dernières pages [des tomes en anglais] et là je ne lâche plus rien et il ne faut pas me parler). Certains trouveront ça long (l’ensemble de son œuvre), moi, je m’y sens bien.

Je vois ce qu’elle veut faire, et j’aime ça. Bref, vivement la suite ^^
(et oui, encore des regrets de ne pas être assez douée en anglais pour lire directement en VO).

Voilà !

8 commentaires:

Kira a dit…

Ah, les Chevaliers d'Emeraude... à mon avis, le pire ce sont les personnages, surtout Wellan qui est une caricature de Gary-Stu (la princesse mauve est davantage buvable). Rien que cela suffirait à gâcher le bouquin (par contre j'ai bien ri en voyant les fans déguisés, merci pour le lien).
J'essaierai bien les nouvelles sur le rock, parce que j'essaie de terminer Rock Star aux éditions Nestiveqnen et je n'arrive pas vraiment à adhérer (pourtant j'aime bien le rock).
Et je n'avais pas vu qu'il y avait un nouveau Robin Hobb (honte à moi). J'avoue que je n'ai pas trop accroché au soldat shaman (la faute aux personnages, en grande partie, c'est à mon avis le gros souci de l'auteur, je n'ai jamais pu encadrer Fitz - pas plus qu'Althéa mais au moins elle n'est pas seule dans les aventuriers de la mer) mais si c'est le même univers que les aventuriers de la mer, je vais me laisser tenter...

Beorn a dit…

Oh, mais ça a l'air drôlement bien, La Pucelle de Diable-Vert (zut, je suis démasqué...^^)
La suite sort dans deux semaines, le 21 octobre !
Merci d'en parler ici, NB !

Merci aussi d'avoir essayé Anne Robillard. Vu son succès incroyable, je me demandais s'il fallait un jeter un coup d'oeil mais hum, ce n'est pas très encourageant.
Westerfeld en revanche semble très prometteur, ce n'est pas la première fois qu'on en entend parler.

Quant à Robin Hobb, je trouve la couve assez mauvaise (les dragons sont totalement statiques et tellement démythifiés...). Mais vu que c'est Ribin Hobb, au diable la couve...

Black a dit…

Tiens, je n'avais pas vu qu'il y avait un nouveau Robin Hobb. C'est dans le monde Fitz ou un autre ?
Hé oui, la YA, c'est drôlement bien et chouette! (message subliminal : il faut lire "les jeux de la faim")

fraizochocolat a dit…

Elvis le Rouge était paru dans l'anthologie des Utopiales de l'année dernière. Ca a été quasi mon coup de coeur du recueil, s'il n'y avait eu la nouvelle des "Seins lourds comme un jour d'été" qui m'a enthousiasmée au possible. <3
Les Uglies, je vais y arriver, je vais le trouver et le lire un jour. Mais d'abord, Imriel <3

Nadia Coste a dit…

@Kira : Ah... Wellan... Le héros plus que parfait qui, quand on lui fait remarquer qu'il est parfait, part dans un grand éclat de rire "ah ah ah, mais non, je ne suis pas parfait ! Regarde, je me mets souvent en colère !". Hum.

@Beorn : Westerfield, je te le conseille, c'est de la bonne ! Quand à ton tome 2, il a intérêt d'être à la hauteur de mes espérances !

@Blacky : c'est dans le monde des aventuriers de la mer... donc, quelque part, dans celui de Fitz !

@Célia : Imriel ?

fraizochocolat a dit…

C'est la suite de Kushiel ^^

Nadia Coste a dit…

Ahhhhh OK ! (je ne pense pas craquer, le thème ne m'attire pas du tout).

Célia a dit…

Le thème c'est l'aventure, l'espionnage, pas ce qui est mis en avant sur le 4ème de couv' (enfin je veux dire si, mais il y a peu de choses gratuites dans ce bouquin, et surtout la manière d'aborder le sujet est, je trouve, originale)
Mais j'arriverai un jour à pousser quelqu'un à lire cette série :)